Féminité

13 septembre 2016

«Depuis les années 2000 un sujet est fortement médiatisé. Amorcé par les Femen, il est pour certains un thème à éviter et pour d’autre le symbole de toute une génération. Vous avez devinez il s’agit du féminisme. Considéré comme un mouvement social, parfois philosophique et souvent politique, chez mixn:match magazine nous avons voulu vous livrer nos impressions, mais surtout vous faire part de quelques artistes femmes et collectifs qui n’ont pas peur d’aborder le sujet haut et fort. Qu’il s’agisse de sexe, d’égalité, de boobs, de libido ou bien de Beyoncé… Voici quelques artistes femmes qui évoquent aujourd’hui la féminité à travers l’art.

Lorsque certaines artistes décident de mettre en avant le corps de la femme, cela nous amène à rencontrer des jeunes femmes talentueuses comme Petra Collins, que Morgane vous avez présenté, mais aussi des productrices et scénaristes comme Sofia Coppola, qui nous enchante par le biais de ses films audacieux et énigmatiques. Aujourd’hui on vous parle de Laurie Franck, Natalie Neal, Frances Cannon ou encore du collectif Junon…

Laurie Franck est à la fois photographe et illustratrice. Sa vision de la femme est sans tabou, le tout en mettant en avant une sexualité exhibée. La femme chez Laurie Franck revendique son corps. C’est d’ailleurs ce que l’on retrouve chez la plupart des artistes que nous vous proposons dans cet article, avec une interprétation différente, les sujets sont les même : la liberté de soi et de son corps.

Laurie Franck s’approprie la féminité dans un univers doux et authentique. Son style est facilement reconnaissable, des formes floues et sans paillettes.

@laurie_franck

 » LAURIE FRANCK S’APPROPRIE LA FÉMINITÉ DANS UN UNIVERS DOUX ET AUTHENTIQUE. « 

Dans une approche artistique différente, les photographies de Natalie Neal, une jeune artiste photographe qui vit à Los Angeles, nous montre par le biais de son objectif des femmes, des filles et des adolescentes, qui sont le sujet principal de ses photos. Dans un univers mélancolique et des photos plus souvent prises avec un appareil photo numérique, les clichés de Natalie Neal reflètent la réalité. Dans ce même registre, elle réalise aussi des vidéos, comme « Seashells » en 2012, sur le questionnement qui se pose au moment d’entamer sa vie adulte chez une femme.  On y voit alors une jeune fille qui découvre certains changements physique ce qui risque d’affecter son développement émotionnel. Natalie Neal met en avant ce lien émotionnel qui se créer avec cette évolution et les messages que la société renvoie.

@natalieneal

 » LES CLICHÉS DE NATALIE NEAL REFLÈTENT LA RÉALITÉ. « 

Lorsque nous avons commencé cet article, nous vous avons parlé du fait que chaque artiste dispose d’une vision différente sur la féminité en ayant pour point commun la liberté de soi et de son corps. Chez Frances Cannon, la femme est illustrée sans complexe et sans effort. Cette féministe Australienne vivant à Melbourne, rédige aussi quelques phrases pour accompagner ses illustrations, afin de défendre les causes qui lui tiennent à coeur : féminisme, sexualité, acceptation de soi, liberté…

@frances_cannon

Dans un autre registre, mais tout autant artistique, nous avons décidé de vous présenter un chouette collectif nommé Junon. Junon c’est un projet qui est parti d’une réflexion autours d’un manque d’accessibilité à l’information à propos de la sexualité féminine. Ce collectif ne se revendique d’aucune appartenance à un mouvement féministe ou pornographique. Il agit seulement dans le but d’apporter différentes formes d’aides aux femmes. Un projet formé par trois nanas, dont l’envie principal est de parler sans tabou de la féminité et de plaisir féminin.  Ce collectif est aussi participatif, tout le monde peut participer à l’information en partageant ses expériences, son point de vue. Junon propose aussi chaque mois une illustration à la fois informative mais surtout humoristique.

@junoncollectif

 » MAINTENANT JUNON EST LÀ, POUR SATISFAIRE TON PLAISIR, MON PLAISIR,
LE NOTRE, AUSSI BIEN SEUL, QU’À DEUX, TROIS, DOUZE…. « 

 illustration par @laureanaism

Vous l’aurez compris chez mixn:match parler de la féminité c’est aussi parler de l’art. Alors oui, nous pouvons penser que parler de féminisme, de féminité, de sexualité c’est à la mode en ce moment, d’écouter de Beyoncé et se la jouer Girl Power c’est presque devenu normal, mais nous pensons que pour faire bouger les choses il faut en parler et l’art est un moyen de communication comme les autres. De nombreux artistes ou collectifs comme ceux que nous vous avons présenté aujourd’hui tentent, d’une manière comme d’une autre d’amener à la réflexion et à l’ouverture d’esprit.

 » ETRE FÉMINISTE, CE N’EST NI DÉTESTER LES HOMMES, NI DÉTESTER LES FEMMES BIEN RASÉES, C’EST JUSTE CROIRE EN L’ÉGALITÉ. « 

Kate Nash

Article rédigé par Debora Attal

 InstagramFacebook / Pinterest

 Mixn:matchweb magazine et slow média amoureux d’art visuel. Nous célébrons nos rencontres, nos amis, nos collectifs et artistes préférés. Mixn:match est une ode à la culture artistique, une façon de vous inspirer sans vous presser.