Hello Jonesie

30 août 2016

Parisienne d’adoption, Amy s’impose comme l’une des créatrices emblématiques de sa génération dans le domaine de la broderie. Et oui…La broderie n’a jamais cessé d’être tendance ! Débordante d’énergie, ses créations sont le reflet de son implication : une collection de t-shirts et sweatshirts aux couleurs vives caractérisés par des traits fins, délicats et ludiques. C’est sous le nom de Hello Jonesie que Amy présente un univers frais et décalé. Des pièces entièrement faites-main et dans le respect des conditions sociales et environnementales. Chez mixn:match magazine, on raffole de cette marque qui allie fraicheur et authenticité. Nous avons donc voulu partager le parcours inspirant de cette jeune créatrice qui n’a pas fini de nous surprendre…

× Hello Amy, une petite présentation ?

Je m’appelle Amy Jones et je suis la créatrice derrière la marque de broderie Hello Jonesie. Je suis une Américaine de Nashville, Tennessee, adoptée Parisienne depuis début 2012. J’aime tout ce qui est coloré, graphique, doré, et qui donne une « happy vibe ».

× Qu’est-ce que tu voulais faire quand tu étais petite ?

Quand j’étais petite j’ai fait beaucoup de danse et de théâtre mais je me suis rapidement tournée vers les arts visuels et la création pendant mes années au lycée. Ceci dit, je n’avais pas d’idée concrète de ce que je voulais faire. Même en arrivant à Paris il y a un peu plus de quatre ans je ne savais pas vraiment, mais je voyais toujours l’entreprenariat comme mon but ultime.

 × Quelles ont-été tes expériences jusqu’au développement de ta marque ?

J’ai commencé mes études supérieures en 2008 dans une école d’art à Chicago où j’ai appris à travailler le bois mais aussi les textiles, la sérigraphie, la broderie, etc. Je me suis aussi spécialisée pendant un an dans le « management » de l’art, ce qui m’a beaucoup apporté. Quand je suis retournée dans le Tennessee, j’ai fait des études de commerce international spécialisées dans l’entrepreneuriat. Et ensuite je suis arrivée à Paris en janvier 2012, à la base pour un programme de 6 mois, et je ne suis jamais repartie.

 » JE VOYAIS TOUJOURS L’ENTREPRENARIAT COMME MON BUT ULTIME. »

× A quel moment as-tu eu le courage de te lancer dans cette aventure ? Comment as-tu démarré ?

J’ai commencé Hello Jonesie en faisant des cadeaux brodés pour des amis. Quand des gens commençaient à me demander s’ils pouvaient acheter des produits, je me suis dit que ça pourrait être intéressant de lancer la marque pour de vrai. Cela m’a permis de retravailler avec mes mains, quelque chose qui me manquait beaucoup depuis mes années à Chicago. J’ai fait une campagne de financement participatif en mars 2015, et quand elle s’est clôturée 40 jours plus tard (le 5 mai 2015), j’avais vraiment l’impression que j’allais pouvoir lancer ma marque pour de vrai.

× Peux-tu nous parler un peu plus de Hello Jonesie et de l’univers que tu as créé ?

Avec HJ, j’ai voulu créer un univers fun, coloré et rigolo, qui ne se prend pas trop au sérieux, un univers où tout le monde peut s’y retrouver. J’ai commencé par des t-shirts, sweatshirts et bodies pour bébé brodés à la main. Aujourd’hui j’ai lancé également des petits totebags (imprimés à Paris) ainsi que des broches brodées à la main. D’autres produits arriveront sur mon site dans les mois à venir qui seront soit brodés, assemblés à la main ou bien réalisés à Paris. Le tout restera dans mon univers, en sachant que j’aimerais combiner les cultures américaines et françaises de plus en plus.

× Quelles sont les plus grosses difficultés à gérer ?

Cela doit être de gérer les collaborations. J’ai toujours envie d’en faire, mais cela implique parfois moins de temps pour travailler sur le développement global de ma marque. Ceci dit, j’adore rencontrer et travailler avec des nouvelles personnes, du coup il y a une vrai réflexion et travail derrière chaque collab.

Sinon, une autre difficulté c’est que parfois, c’est compliqué pour le public de comprendre les prix des produits qui sont faits à la main et souvent faits sur commande.

« AVEC HJ, J’AI VOULU CRÉER UN UNIVERS FUN, COLORÉ ET RIGOLO, QUI NE SE PREND PAS TROP AU SÉRIEUX, UN UNIVERS OÙ TOUT LE MONDE PEUT S’Y RETROUVER. »

× Pourquoi as-tu eu cette envie de promouvoir une nouvelle façon de créer en ayant un minimum d’impact sur notre planète ?

Avec mes broderies, ce n’est clairement pas la grosse production. Aujourd’hui je fais tout toute seule et à la main, du coup, j’ai certaines limites. En choisissant mon fournisseur de t-shirts, je voulais que ce soit une marque qui prenne en compte, non pas juste l’impact des matériaux sur notre planète (je travaille uniquement avec du coton bio), mais également les conditions de travail des personnes qui fabriquent les t-shirts. Stanley Stella est tout à fait en accord avec ces valeurs et je suis très contente de travailler avec eux.

× Pour toi, quelles sont les clés d’une bonne création ?

Pour moi, les clés d’une bonne création c’est quelque chose qui fait sourire et à laquelle on peut s’identifier. Une bonne création peut se baser sur plusieurs inspirations, tout en finissant avec un produit unique et aligné avec la marque en question. Si je n’aime plus un produit spécifique, je ne voudrais plus le vendre sur mon site. C’est important que cela plaise au public, bien sûr, mais il faut surtout que je puisse justifier pourquoi ce produit-là correspond à Hello Jonesie et mon univers.

× Quelles sont tes inspirations ? Ces choses qui te motivent à te lever le matin ?

La vie à Paris m’inspire, ainsi que les bons moments passés avec mes proches. J’aime commencer ma journée en écoutant un album préféré du moment avec un bon petit déjeuner et un grand café. J’aime préparer des nouveaux projets avec des nouvelles personnes. Et quand je peux me le permettre, j’aime prendre un weekend en entier et tout couper, sans travailler.

× As-tu des projets à venir ? Des envies ?

J’ai envie de continuer à développer Hello Jonesie avec des nouveaux produits, collaborations et même éventuellement un nouvel atelier avec plus d’espace. Pour la rentrée 2016 j’ai pas mal de projets qui arrivent, des ventes de créateurs et d’ateliers de broderie pour lesquels j’ai très hâte. Il y aura également le lancement de ma première collection en plus grosse quantité que j’espère pouvoir lancer dans les 2 prochains mois.

 » POUR MOI, LES CLÉS D’UNE BONNE CRÉATION C’EST QUELQUE CHOSE QUI FAIT SOURIRE. « 

× En 2-3 mots, comment définirais-tu la SlowLife ?

La SlowLife pour moi c’est des moments, comme celui-ci : un début d’été, où il commence à faire beau, et qu’on assiste à une vraie première journée ensoleillée. Tu sens la chaleur contre le visage et le tout petit vent qui fait plaisir, puis tu fermes les yeux et tu profites de ce moment précis. Tous les soucis de la vie et ta to-do list sont partis loin et tu apprécies vraiment ce que tu es en train de vivre. C’est juste un exemple J mais les moments comme ça, c’est la SlowLife pour moi.

Retrouvez le travail de la très jolie Amy par ici www.hellojonesie.com

Instagram  Facebook Pinterest

Photographies par Renée/Koo

Propos recueillis et article rédigé par Debora Attal

 InstagramFacebook / Pinterest

 Mixn:matchweb magazine et slow média amoureux d’art visuel. Nous célébrons nos rencontres, nos amis, nos collectifs et artistes préférés. Mixn:match est une ode à la culture artistique, une façon de vous inspirer sans vous presser.