Justine Clenquet

6 septembre 2016

Nous découvrons Justine Clenquet il y a un peu plus de deux ans en nous égarant sur ce merveilleux réseau social qu’est Instagram, une vraie mine d’or pour faire de belles découvertes inspirantes. Inspirante, c’est d’ailleurs le mot qui nous vient immédiatement à l’esprit lorsque l’on pense à Justine Clenquet. Elle fait partie de ces jeunes talents émergents qui font la différence, de part sa vision unique de la mode, mais aussi du monde qui l’entoure. Une marque à l’image de la femme 2016, une femme forte et indépendante, qui réinvente les règles du jeu et qui s’émancipe de plus en plus grâce à une mode en pleine reconstruction. C’est donc tout naturellement que nous sommes partis à la rencontre de cette jeune femme pleine de talent…

× Tout d’abord, parles-nous un peu de toi, qui est Justine Clenquet ?

J’ai 25 ans, je suis originaire de Lille, j’ai fait des études d’arts appliqués à Roubaix puis je suis partie vivre pendant 4 ans sur Paris où j’ai étudié le design de mode à l’école Duperré.

Juste après mes études je suis revenue à Lille où j’ai ouvert ma boutique atelier grâce au label lillois Maisons de mode.

× Peux-tu nous parler de ta marque ? Qu’est-ce que tu cherches à véhiculer à travers celle-ci ?

J’ai crée ma marque lorsque j’étais encore étudiante, à 18ans. J’aime créer des collections, les voir portées par mes clientes, les vendre aux boutiques. J’aime concevoir mes pièces mais j’aime aussi tout ce qui se passe autour du produit ( créer une image de marque, communiquer, vendre..).

× Et si tu devais décrire celle-ci en quelques mots ?

Androgyne, punk, chic, élégant !

× Est-ce que le bijou était pour toi une évidence dès le début ? Comment en es-tu arrivé là ?

Je ne me suis jamais réellement posée la question car j’ai toujours été attiré par le bijou, l’accessoire de mode en général.

× Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Le fait est d’être pluri disciplinaires et surtout de pouvoir être libre, de créer mon propre temps de travail.

× Tu as un univers très marqué, où puises-tu tes inspirations ?

Un peu partout, ça peut être un détail d’un vêtement, une photo sur Instagram, une musique, un personnage de film. En fait je pense surtout que ce sont mes clientes qui m’inspirent, leurs looks, leur manière de porter les bijoux me donne des envies, des idées nouvelles.

× As-tu une anecdote, une histoire particulière à nous raconter concernant ta marque  ?

Je pense que l’anecdote la plus folle est lorsque la styliste de Lady Gaga m’a contacté via ma boîte mail il y a quelques mois pour me dire que Lady Gaga aimait mes pièces et qu’elle souhait en porter pour le MET gala.

× Qu’est-ce que ça fait de voir ses créations portées par de plus en plus de monde, et notamment par des figures influentes (comme Lady Gaga justement) ? 

Je pense que je ne m’en rends même pas vraiment compte. Je suis super contente et chanceuse car je pense qu’il y a une part de chance là-dedans, il s’agit d’être là au bon moment.

× Qui est selon toi la « femme Justine Clenquet ?

Je pense qu’il s’agit d’une jeune fille entre 20 et 30 ans avec une forte personnalité, un look à la fois simple, mais aussi basique ( jean et tee shirt blanc) qui se différencie grâce à des accessoires voyants et originaux.

« JE PENSE QU’IL S’AGIT D’UNE JEUNE FILLE ENTRE 20 ET 30 ANS AVEC UNE FORTE PERSONNALITÉ… »

× Chacune de tes collections est liée à un ensemble de visuels très travaillés, comment procèdes-tu pour la création des lookbooks ?

Je travaille toujours en collaboration avec mon amie styliste qui arrive vraiment à cerner ce que j’aime du coup je ne suis jamais déçue. Elle a un univers vraiment fort et surtout qui change de tout ce que l’on peut voir au travers de l’image de mode.

× Qu’est-ce que ça fait de se jeter à l’eau et de créer sa propre marque ?

C’est passionnant, certes, mais pas tout les jours facile car il faut tout gérer, il faut être hyper organisé. Je suis vraiment contente de pouvoir vivre de ma passion.

× Si tu devais donner un conseil à ceux/celles qui comme toi aimeraient tenter leur chance, quel serait-il ?

De créer son propre univers, sa propre image, cela prend du temps mais il faut être patient et surtout ne jamais baisser les bras.× Quels sont tes projets à venir ?

J’ai une rentrée plus que chargée puisque je vais réaliser les bijoux pour le défilé d’une créatrice danoise que j’aime beaucoup : Anne Sofie Madsen pour son show durant la fashion week.

Je participe également fin septembre au salon professionnel Woman.

Et enfin je sors une collection en collaboration avec Opening Ceremony pour les fêtes de fin d’année ( la collab’ sera dispo début Novembre en ligne et dans toutes les boutiques OC).

× Enfin, chez Mixn :match on prône la « slowlife », la qualité plus que la quantité, qu’est-ce que cela t’évoque ?

Cela m’évoque mon état d’esprit de tous les jours, je pense qu’il est vraiment important de bien consommer, que ce soit pour la nourriture ou pour les fringues. Depuis quelques années je préfère payer des produits de qualité plutôt que d’avoir une armoire qui déborde de fringues.

« …JE PENSE QU’IL EST VRAIMENT IMPORTANT DE BIEN CONSOMMER, QUE CE SOIT POUR LA NOURRITURE OU POUR LES FRINGUES. »

× Et pour terminer sur une note plus légère, si tu devais citer :

Un artiste contemporain qui t’inspire ?

J’adore les photos d’Harley Weir

Le voyage de tes rêves ?

Je rêve d’aller au Japon … peut-être l’an prochain 😉

Une musique pour faire durer l’été encore un peu ?

« Son of a Preacher Man »

Retrouvez le travail de Justine par ici www.justineclenquet.com

Instagram / Facebook

Propos recueillis et article rédigé par Morgane Samson

 InstagramFacebook / Pinterest

 Mixn:matchweb magazine et slow média amoureux d’art visuel. Nous célébrons nos rencontres, nos amis, nos collectifs et artistes préférés. Mixn:match est une ode à la culture artistique, une façon de vous inspirer sans vous presser.